En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous permettre et faciliter la navigation sur le site notamment en mémorisant vos préférences de navigation définies au cours de votre session.

Contact

contact@cnebmn.org

Info

Le Collège étudie les problèmes posés par l’enseignement et la recherche en biophysique et en médecine nucléaire et représenter les enseignants de biophysiques et de médecine nucléaire auprès des autorités nationales.

Connexion

Actualité

Cher(e) collègue, che(è)r(e) ami(e),

En vous acquittant de votre cotisation annuelle de 50 euros (PU-PH), de 10 euros pour les membres
émérites (suite à la modification du règlement intérieur en juin 2020) et de 30 euros pour les autres
pour 2022, vous apportez une aide indispensable aux différentes actions menées pour l’enseignement
initial et la formation dans notre discipline (Site Web, suivi des actions de la Coordination Nationale
des Collèges des Enseignants en Médecine CNCEM, livres en collaboration avec le CERF, efforts en
faveur de la présence de la médecine nucléaire dans les épreuves des ECNi, mise en œuvre des
réformes des études médicales, représentation au CNP de Médecine Nucléaire, dans les instances
européennes...).

Chers collègues, chers amis

Le début d’une nouvelle année est le moment traditionnel de présenter ses vœux. En cette période qui reste tourmentée sur le plan sanitaire, tout en maintenant cette tradition, j’aurais voulu y apporter un peu de fantaisie. Et pour cela, commencer par une citation attribuée à Confucius qui me permet de justifier cette variation (comme quoi, le principe de justification guide un certain nombre de nos actions) : « Il n’y a qu’une seule chose dans la vie qui ne change jamais, c’est le changement ».

Bien sûr, cette citation peut s’appliquer à ces vœux, mais elle concerne bien plus notre vie quotidienne, et aussi les divers variants d’un désormais célèbre virus ou… les réformes de nos études médicales… Et comme pour la thermodynamique où tout n’est pas résumé dans un seul principe, je complèterai cette citation par une seconde (et dernière), de Sénèque, qu’applique par nécessité notre collège « La vie, ce n’est pas d’attendre que les orages passent, c’est d’apprendre à danser sous la pluie ».

Pour ce qui est des études médicales, nous avons pas mal dansé durant l’année universitaire 2020-2021 avec la R1C, rock ou valse selon les facultés (voire tango avec le ministère), comme nous avons pu le constater lors de notre synthèse qui a suivi l’Assemblée Générale le 7 juin dernier à Paris. Heureusement depuis la dernière rentrée, le tempo s’est un peu ralenti.

Recommandations CNP Médecine Nucléaire

L’actualité concernant l’adaptation des actions et du fonctionnement de l’ASN en situation d’épidémie de coronavirus est en ligne sur asn.fr : https://www.asn.fr/Informer/Actualites/Epidemie-de-Coronavirus

En particulier, afin de permettre aux professionnels de santé de se concentrer sur la réponse sanitaire à l’épidémie, l’ASN suspend jusqu’à nouvel ordre ses inspections dans les établissements médicaux qui pratiquent des activités nucléaires, sauf exception.

Par ailleurs, tous les agents de l’ASN étant désormais en télétravail, les échanges de documents avec les responsables d’activité nucléaires seront autant que possible dématérialisés, les instructions seront réalisées à distance, au besoin à l’aide d’audio ou de visio-conférences.

 

Instruction Etudiants en Santé le 19 mars 2020